Université Paris-Est Université Paris-Est - Marne-la-Vallée Université Paris-Est - Créteil Val-de-Marne Centre National de la Recherche Scientifique

UPEC

Spectral Properties of long range stationary processes, toeplitz and random matrices

Site: 
Date: 
26/10/2016 - 16:00 - 16:45
Salle: 
P3 019
Orateur: 
TIAN Peng
Résumé: 

Un processus stationnaire au second ordre est un processus $(X_t)_{t\in\mathcal T}$ tq $X_t\in L^2$ et $EX_h, Cov(X_{t+h},X_{s+h})$ ne dépendent pas de $h$. Soit $(N,n)\in \mathbb N^2$, on fait $n$ échantillons indépendants $\xi_{N,k},k=1,\dots,n$ du vecteur $(X_0,\dots,X_N)^T$, et on parlera les propriétés asymptotiques du spectre de la covariance matrice empirique $\frac{1}{n} \sum_{k=1}^n \xi_{N,k}\xi_{N,k}^*$, lorsque $N,n\to\infty$.

Modèle de type Nash pour le mouvement des foules

Site: 
Date: 
26/10/2016 - 15:00 - 15:45
Salle: 
P3 019
Orateur: 
AL REDA Fatima
Localisation: 
Université Paris 11
Localisation: 
France
Résumé: 

Depuis plusieurs décennies, de nombreuses études portant sur le comportement de foule ont été mené dans le but de comprendre et prévoir la dynamique du traffic piétonnier. Plusieurs types de modèles de mouvement de foule existent déjà, à chacun d'eux ses qualités et ses défauts. Le modèle que je présente s'inspire d'un modèle granulaire de mouvement de foule (B. Maury, J. Venel,“A discrete contact model for crowd motion”, ESAIM: M2AN, Volume 45, Number 1, 2011.) et repose sur deux principes: on considère que chaque individu a une vitesse souhaitée, c'est la vitesse à laquelle il aurait aller s'il était tout seul, et une vitesse actuelle qui est la projection de la vitesse souhaitée sur un ensemble des vitesses admissibles (qui respectent une contrainte de non chevauchement avec les individus qui sont dans son cône de vision). La projection se fait dans un sens d'équilibres de Nash que je vais définir pendant l'exposé. Enfin, je montrerai des simulations qui mettent en évidence la création des effets souhaités.

BAE Soohyun

Date: 
Jeu, 17/11/2016 - Sam, 26/11/2016
Site: 
Nom: 
BAE
Prénom: 
Soohyun
Origine: 
Université nationale de Hanbat
Origine: 
Corée du sud
Thème: 
EDP non linéaire avec exposant critique de Sobolev
Invitant: 
HADIJI Rejeb

DUCOMET Bernard

Date: 
Lun, 21/11/2016 - Ven, 25/11/2016
Site: 
Nom: 
DUCOMET
Prénom: 
Bernard
Origine: 
CEA
Origine: 
France
Thème: 
EDP
Invitant: 
DANCHIN Raphaël

NECASOVA Sarka

Date: 
Dim, 20/11/2016 - Ven, 25/11/2016
Site: 
Nom: 
NECASOVA
Prénom: 
Sarka
Origine: 
Académie tchèque des sciences
Origine: 
République tchèque
Thème: 
EDP
Invitant: 
DANCHIN Raphaël

Sectional and intermediate Ricci curvature bounds via optimal transport

Site: 
Date: 
21/11/2016 - 15:00 - 16:00
Salle: 
P4 118
Orateur: 
KETTERER Christian
Localisation: 
Université de Fribourg-en-Brisgau
Localisation: 
Allemagne
Résumé: 

In this talk we present an optimal transport characterization of lower sectional curvature bounds for smooth Riemannian manifolds. More generally, we characterize lower bounds for the $p$-Ricci tensor in terms of convexity of the relative Reny entropy on Wasserstein space with respect to the $p$-dimensional Hausdorff measure. The $p$-Ricci tensor corresponds to taking the trace of the Riemannian curvature tensor on $p$-dimensional planes.

This is a joint work with Andrea Mondino.

On the regularity of isometries in Finsler geometry : revisiting Myers-Steenrod's theorem

Site: 
Date: 
21/11/2016 - 13:45 - 14:45
Salle: 
P4 118
Orateur: 
TROYANOV Marc
Localisation: 
EPF Lausanne
Localisation: 
Suisse
Résumé: 

The famous 1939 Myers–Steenrod theorem states that a distance preserving map between (smooth) Riemannian manifolds is actually a smooth isometry. In this talk I will give a similar statement for Finsler manifolds under minimal regularity (i.e. we do not assume the metric to be smooth). I shall explain the concepts from Finsler geometry that are needed as well as some history (Riemannian and Finslerian) of the subject. I will give a sketch of the proof and discuss some related results.

Sur la régulatité des espaces d'Alexandrov

Site: 
Date: 
21/11/2016 - 11:00 - 12:00
Salle: 
P4 118
Orateur: 
BERTRAND Jérôme
Localisation: 
Université Toulouse 3
Localisation: 
France
Résumé: 

Dans cet exposé, je parlerai d'espaces métriques à courbure minorée au sens d'Alexandrov. D'un point de vue analytique, on peut considérer ces espaces comme des variétés riemanniennes ouvertes, à un lieu singulier près. Je m'intéresserai à la régularité de ces métriques riemanniennes et donnerai un résultat dans le cas des surfaces. Si le temps le permet, j'aborderai aussi des résultats partiels valables en dimension supérieure.

Une partie des résultats a été obtenue en collaboration avec L. Ambrosio (SNS Pisa).

Global well-Posedness in spatially Critical Besov space for the Boltzmann equation

Site: 
Date: 
17/11/2016 - 14:00 - 15:00
Salle: 
P1 P15
Orateur: 
XU Jiang
Localisation: 
Université de Nanjing d'Aéronautique et d'Astronautique
Localisation: 
République populaire de Chine
Résumé: 

The unique global strong solution in the Chemin–Lerner type space to the Cauchy problem on the Boltzmann equation for hard potentials is constructed in a perturbation framework. Such a solution space is of critical regularity with respect to the spatial variable, and it can capture the intrinsic properties of the Boltzmann equation. For the proof of global well-posedness, we develop some new estimates on the nonlinear collision term through the Littlewood–Paley theory.

Applications des ondelettes sur graphe en génomique

Site: 
Date: 
10/11/2016 - 15:00 - 16:00
Salle: 
I1 223
Orateur: 
AUDIT Benjamin
Localisation: 
ENS Lyon
Localisation: 
France
Résumé: 

Les techniques expérimentales de capture de conformation des chromosomes permettent aujourd’hui de déterminer la matrice des fréquences d’interaction entre tous les sites du génome ! Ces nouvelles données constituent un challenge méthodologique pour la génomique qui doit maintenant en extraire de manière objective les motifs structuraux caractéristiques de l’organisation du génome. Je présenterai l’application de la méthode rapide de détection multi-échelle de communautés basée sur les ondelettes sur graphes aux réseaux des interactions intra-chromosomiques dans deux lignées cellulaires humaines. Cette étude montre que l’ensemble des communautés de structure forme une hiérarchie d’intervalles du génome, ainsi à toutes les échelles le repliement des chromosomes se fait principalement par des interactions entre sites voisins, plutôt que par la formation de liens entre sites distants. Cette méthodologie étant indépendante de l’assemblage exact du génome de référence, elle est applicable aux cellules cancéreuses dont le génome est souvent fortement réarrangé.

Syndiquer le contenu