Université Paris-Est Université Paris-Est - Marne-la-Vallée Université Paris-Est - Créteil Val-de-Marne Centre National de la Recherche Scientifique

UPEM

Comment reconnaître une nilsuite

Site: 
Date: 
08/12/2009 - 10:45
Salle: 
4B 05R
Orateur: 
HOST Bernard

Coalescence du mouvement brownien asymétrique

Site: 
Date: 
07/12/2010 - 10:45
Salle: 
4B 05R
Orateur: 
MARTINEZ Miguel

Concentration de la mesure et transport de masse

Site: 
Date: 
01/02/2011 - 10:45
Salle: 
4B 05R
Orateur: 
GOZLAN Nathaël

Des équations aux dérivées partielles non linéaires

Type: 
Type: 
Site: 
Date: 
21/11/2008 - 14:00 - 16:00
Orateur: 
BEAULIEU Anne

Algorithmes dans les corpus métrologiques héronien et pseudo-héronien

Site: 
Date: 
15/02/2011 - 16:00
Salle: 
2B 107
Orateur: 
VITRAC Bernard
Localisation: 
UMR 8210
Localisation: 
France
Résumé: 

Tout un corpus de géométrie, parfois dit “pratique”, a été attribué à Héron, l'auteur des Metrica, qui valident les procédures de mesures des aires et des volumes des principales espèces de figures géométriques. Nous comparerons quelques Propositions des Metrica et certains problèmes des recueils anonymes qu'on lui a faussement attribués.

L'algorithmique ancienne

Site: 
Date: 
01/02/2011 - 16:00
Salle: 
2B 107
Orateur: 
VITRAC Bernard
Localisation: 
UMR 8210
Localisation: 
France
Résumé: 

La littérature mathématique sous forme de recueils de problèmes exposant des procédures de résolution (numériques) dans différents contextes est très ancienne : on la trouve en Mésopotamie, en Egypte, dès le deuxième millénaire avant notre ère (et sans doute bien avant), plus tard en Grèce ancienne, dans la Chine et l'Inde antiques. En Grèce, elle s'est développée à côté d'autres styles mathématiques, par exemple démonstratifs, interagissant parfois avec elle (notamment chez Héron et Diophante d'Alexandrie dans les premiers siècles de notre ère).

Nous examinerons quelques exemples mésopotamiens et grecs anciens pour décrire sommairement les traits spécifiques de ce style, mais aussi la variété d'emplois que l'on peut repérer dans la littérature mathématique ancienne.

Quelques problèmes de convergence et de récurrence multiple en théorie ergodique

Type: 
Type: 
Site: 
En cours depuis: 
01/10/2007
Date: 
06/07/2010 - 14:00 - 16:00
Salle: 
4B 05R
Orateur: 
CHU Qing
Directeur(s): 
HOST Bernard
Résumé: 

Cette thèse est consacrée à l'étude de certaines questions de convergence et de récurrence multiples en théorie ergodique. Nous distinguons les systèmes munis d'une transformation et ceux munis de plusieurs transformations qui commutent. Dans les premiers, le mécanisme de facteurs caractéristiques et les nilsystèmes jouent un rôle important dans l'étude de convergence et de récurrence multiples. À l'aide de ces outils, nous étendons les résultats sur la convergence de moyennes ergodiques multiples pondérées de Host et Kra pour le cas linéaire au cas polynômial. En conséquence, nous montrons que pour toute fonction $f$ mesurable bornée sur un système ergodique, la suite $(f(T^n x))$ est universellement bonne pour presque tout $x$. Quand il y a plusieurs transformations qui commutent, à l'aide de la machinerie des systèmes magiques introduite récemment par Host et développée dans cette thèse, nous étendons les résultats sur la convergence de moyennes ergodiques multiples sur les cubes de Host et Kra avec une transformation à plusieurs transformations qui commutent. Nous obtenons aussi un résultat de récurrence multiple quantitatif pour deux transformations qui commutent, similaire en faveur du cas d'une transformation établi par Bergelson, Host et Kra.

télécharger

Syndiquer le contenu